Aidez Ophthalmology Worldwide.

Aidez à lutter contre la cataracte au Congo en faisant un don à Ophthalmology Worldwide.

Comment nous aider? »

Basankusu Congo (RDC) Printemps 2020

Van 25 januari tot 8 februari was deze ploeg in de Congolese evenaars provincie aan de slag.

Cette fois, nous commençons par les chiffres parce qu'ils sont impressionnants. 2402 patients ont été examinés en consultation. Parmi eux, 1300 ont reçu des médicaments à emporter chez eux. 1531 ont été équipés de lunettes et 271, dont 12 enfants, ont été opérés. Cependant, tout le monde n'a pas dû passer la consultation. 333 anciens clients connaissaient déjà le chemin de la pharmacie pour leurs médicaments. 1282 sont venus directement à la lunetterie pour changer leurs lunettes. Au total, ce sont donc 4000 personnes que nous avons pu aider pendant ces 12 jours. Le samedi 25 janvier, nous sommes partis à Zaventem et le lendemain, nous avons pu commencer à travailler à Basankusu où l'hôpital et les patients nous attendaient. Le 8 février, juste avant que le déluge n'éclate, nous avons atterri à Kinshasa et à 5 heures du matin, nous avons été pris dans la tempête à Zaventem.

La seule chose que nous devons maintenant maîtriser, c'est le temps qu'il fait. "Nous" étaient cette année les infirmières Virginie De Maeseneire et Vicky Van Roy ; Ruben Van Landeghem, Gaetane Ghion, Gregory Laruelle, Jasmien Dam étaient les assistants ophtalmologues en formation à la KU Leuven et à l'UC Louvain-la-Neuve et Balazs Geiszelhardt qui fait de l'ophtalmologie à Budapest était là pour la troisième fois. Les ophtalmologues de service étaient Claude Heintz et les vieux fidèles Richard Hardi et Kristine Van Ruymbeke. Steven Minnaert a eu fort à faire pour renouveler les installations électriques de l'hôtel et de l'hôpital. Dorien Devolder était de nouveau en poste dans le magasin de lunettes avec Thomas Burton de Pearl et Jan Raymaekers. Et Marijke Van Gael a rejoint notre chef Yann Huyghebaert, toujours très occupé, lorsque c'était nécessaire. Et bien sûr, nous avons été assistés par Soeur Victorine Bofili et sa vaste équipe de médecins, d'infirmières et d'assistants.

Nous attendons déjà avec impatience (la météo de) 2021.

... Et que penser de Nioki 2020 ?

Nous craignons qu'avant 2021, il faille non seulement espérer de bonnes conditions de vol. Pour Nioki, la mission est prévue pour octobre de cette année, il devient très douteux qu'elle puisse se poursuivre.

Heureusement, en Afrique, le virus ne se propage pas de manière aussi virulente qu'au Nord, mais c'est la situation actuelle. Pourrons-nous entrer au Congo sans être vaccinés ? En Afrique, la corona est considérée comme une maladie de "l'homme blanc".

Pour l'instant, nous continuons à préparer la mission, l'emballage est prévu pour juin, il va donc falloir attendre.

 

Comment nous aider?

Offrez un

APPAREIL

Dernières

NOUVELLES

Offrez des

LUNETTES

Voulez-vous être tenu au courant?

Inscrivez-vous au

Journal

Basankusu