Consultations

Avec l'aide de notre infirmière traductrice, nous commençons rapidement les consultations : un paquet de 80 fiches est sur notre bureau pour ce matin ! On comprend vite que ce ne sera pas comme en Belgique : ici, beaucoup d'aveugles qui viennent pleins d'espoir nous consultent pour savoir ce que notre équipe peut faire pour eux.


La pathologie est généralement extrême car ces personnes n'ont jamais eu la chance de voir un ophtalmologue : cataractes blanches, glaucome avancé, infections tropicales, traumatismes non soignés, et bien d'autres choses encore. Certains viennent aussi en raison d'une mauvaise vision et peuvent être aidés par des lunettes.


La plupart de ces maladies ne se rencontrent jamais en Belgique, il faut beaucoup d'adaptation et de stress ! Nous devons aussi expliquer ce qui est proposé comme traitement possible. Les patients acceptent tout dans l'espoir d'une amélioration.
Il fait chaud et la consultation remplie contribue encore à cette chaleur.


Donner des gouttes pour les yeux, envoyer des patients au magasin de lunettes, planifier une opération : avec toutes ces tâches, notre journée passe trop rapidement!